Hypothèses d’insertions 5 & 6 (2008-09)

Durant l’été 2008, le cinquième volet des Hypothèses d’insertions a été réalisé en deux phases : une première phase de collecte de vieux fauteuils et divans destinés aux ordures, qui ont ensuite été nettoyés, restaurés et modifiés avec des roulettes. Ces divans et fauteuils condamnés ont ainsi réintroduits le temps d’une autre vie dans le quartier. Avec cette flotte de mobilier, SYN- a occupé de jour durant cinq jours fin août 2008 le parc des Compagnons dans la partie est du Plateau, et était mobile le soir en se positionnant dans les seuils inoccupés des commerces, après les heures de fermeture. Conversations sur la ville souhaitait créer un espace de discussion façonné par des paroles citoyennes, à la recherche de désirs ou de voix singulières parfois minoritaires sur des aspects méconnus ou indiscutés du quartier. Rumeurs, histoires, anecdotes, réflexions sur la cohabitation, voisinage, individu versus le collectif… Le jour, des personnes âgées y trouvent un point de halte en revenant du marché. Des habitués du parc ou des enfants s’amusent à circuler avec les fauteuils  et les repositionner à leur guise. Et puis, au coucher du soleil, des adolescents retrouvent leur «salon VIP». Ces conversations enregistrées seront archivées pour constituer une collection d’expériences, et rendues disponibles pour écoute sur le web plus tard en 2009.

In the summer of 2008, discarded couches and sofa chairs are re-collected on the street by SYN- during a one-night derive using a moving truck, only to be cleaned up, restored and equipped with all-terrain wheels. They are then reintroduced as a temporary salon in a public park for the duration of five days, and infused with a second life for the time being. Teenagers appropriate the space as their own VIP salon, elderly people stop over for a pause on the way back from the supermarket, children take the chairs out for rides. When the sun sets, the rolling furniture is deployed in the entrance thresholds of storefronts closed up for the night, creating spontaneous conversations with passers nearby. Hypothèses d’insertions 5 engages into informal talks with local residents on shifting realities, hidden desires, rumors and untold stories about the neighbourhood. Some of the recorded footage will be made available later in 2009 on SYN-’s website.

Paysages Éphémères,
Montréal, du 2 au 6 juillet et du 27 au 31 août  2008, commissaire : Stéphane Bertrand

Conversationssurlaville3 copyConversationssurlaville1 copyConversationssurlaville5 copySYN_Peepshow_Interstice

SYN- poursuit l’expérience durant l’automne 20o9 au centre-ville de Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Festival jè-st, Galerie Sans Nom, Moncton, N.B. du 14 au 17 octobre 2009

monctoncartemonctonsyn_3monctonSYN_1monctonsyn_2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

<span>%d</span> bloggers like this: