http://www.urbanhybridization.net/indexsite.htm

Luc Lévesque a présenté en avril dernier une conférence au colloque international “Urban Hybridization in Contemporary Territories” organisé par Fabrizio Zanni du département d’architecture et de planification du Politecnico di Milano. Suite à ce colloque, un blogue sur le même thème a été créé cet été. Un livre devrait être publié en 2011.

Luc Lévesque has given last April a lecture at the International Conference “Urban Hybridization in Contemporary Territories” organised by Fabrizio Zanni of the Department of Architecture and Planning of the Politecnico di Milano. Following this Conference a blog on the same theme has been created this summer. A Book should be published in 2011.

Conférence de Luc Lévesque au Symposium du Human Cities Festival, présenté du 6 au 16 mai 2010 à Bruxelles, en Belgique.



http://festival.humancities.eu/fr/symposium/tactiques-mobilieres-et-espace-public-urbain-quelques-experimentations

TACTIQUES MOBILIÈRES ET ESPACE PUBLIC URBAIN : QUELQUES EXPÉRIMENTATIONS.

Une modalité nomade, dynamique et circonstancielle de l’espace public peut virtuellement s’infiltrer en tous lieux. Cet espace public en devenir formerait hypothétiquement une constellation fluctuante et interstitielle activant le cadre de la ville existante. À travers divers projets de recherche-action menés avec l’atelier d’exploration urbaine SYN-, quelques pistes afférentes à cette perspective seront discutées. Parmi ces expérimentations, le projet Hypothèses d’amarrages vise par exemple à actualiser une variante possible de cette constellation virtuelle en scrutant le territoire métropolitain de Montréal à la recherche de sites sous-utilisés propices à la halte. La tactique d’intervention consiste en un dépôt impromptu, mais ciblé de tables à pique-nique. Le projet Hypothèses d’insertions poursuit la recherche dans d’autres contextes urbains en expérimentant cette fois à l’aide de dispositifs mobiles et ludiques les potentiels relationnels de durées d’activation plus courtes.

SYN- participe à l’exposition Actions : Comment s’approprier la ville, présentée par le Centre Canadien d’Architecture à la Graham Foundation for the Advanced Studies in the Fine Arts, à Chicago (É.-U.), du 16 octobre 2009 au 13 mars 2010.

SYN-‘s work is included in the Actions : what you can do with the city, presented by the Centre Canadien for Architecture at the Graham Foundation for Advanced Studies in the Fine Arts from October 16, 2009 to March 13, 2009.

Durant l’été 2008, le cinquième volet des Hypothèses d’insertions a été réalisé en deux phases : une première phase de collecte de vieux fauteuils et divans destinés aux ordures, qui ont ensuite été nettoyés, restaurés et modifiés avec des roulettes. Ces divans et fauteuils condamnés ont ainsi réintroduits le temps d’une autre vie dans le quartier. Avec cette flotte de mobilier, SYN- a occupé de jour durant cinq jours fin août 2008 le parc des Compagnons dans la partie est du Plateau, et était mobile le soir en se positionnant dans les seuils inoccupés des commerces, après les heures de fermeture. Conversations sur la ville souhaitait créer un espace de discussion façonné par des paroles citoyennes, à la recherche de désirs ou de voix singulières parfois minoritaires sur des aspects méconnus ou indiscutés du quartier. Rumeurs, histoires, anecdotes, réflexions sur la cohabitation, voisinage, individu versus le collectif… Le jour, des personnes âgées y trouvent un point de halte en revenant du marché. Des habitués du parc ou des enfants s’amusent à circuler avec les fauteuils  et les repositionner à leur guise. Et puis, au coucher du soleil, des adolescents retrouvent leur «salon VIP». Ces conversations enregistrées seront archivées pour constituer une collection d’expériences, et rendues disponibles pour écoute sur le web plus tard en 2009.

In the summer of 2008, discarded couches and sofa chairs are re-collected on the street by SYN- during a one-night derive using a moving truck, only to be cleaned up, restored and equipped with all-terrain wheels. They are then reintroduced as a temporary salon in a public park for the duration of five days, and infused with a second life for the time being. Teenagers appropriate the space as their own VIP salon, elderly people stop over for a pause on the way back from the supermarket, children take the chairs out for rides. When the sun sets, the rolling furniture is deployed in the entrance thresholds of storefronts closed up for the night, creating spontaneous conversations with passers nearby. Hypothèses d’insertions 5 engages into informal talks with local residents on shifting realities, hidden desires, rumors and untold stories about the neighbourhood. Some of the recorded footage will be made available later in 2009 on SYN-’s website.

Paysages Éphémères,
Montréal, du 2 au 6 juillet et du 27 au 31 août  2008, commissaire : Stéphane Bertrand

Conversationssurlaville3 copyConversationssurlaville1 copyConversationssurlaville5 copySYN_Peepshow_Interstice

SYN- poursuit l’expérience durant l’automne 20o9 au centre-ville de Moncton, au Nouveau-Brunswick.

Festival jè-st, Galerie Sans Nom, Moncton, N.B. du 14 au 17 octobre 2009

monctoncartemonctonsyn_3monctonSYN_1monctonsyn_2



SYN- participait récemment à l’exposition Actions : Comment s’approprier la ville, présentée au Centre Canadien d’Architecture (CCA) du 26 novembre 2008 au 19 avril 2009. « Comment les gestes quotidiens peuvent-ils animer et modifier notre perception des villes contemporaines et l’expérience que l’on en fait ? Dans cette exposition, des activités en apparence anodines comme le jardinage, le recyclage, le jeu ou la marche sont redéfinies par des architectes, des artistes et des collectifs en provenance du monde entier. Par l’entremise d’interactions expérimentales avec l’environnement urbain, ils montrent la possibilité d’une participation citoyenne entièrement nouvelle. »

Prenant part à la série d’ateliers publics présentés en complement de l’exposition Actions : comment s’approprier la ville au CCA, SYN- dirige un atelier explorant les microclimats urbains du centre-ville de Montréal, pour discuter de la façon dont le design urbain peut être adapté aux rigueurs de l’hiver. En raison de facteurs propres à la construction urbaine, les microclimats engendrent des variations de température surprenantes : ceux-ci peuvent être occasionnés par d’accidentels suppléments de chaleur issus de systèmes de ventilation, de taux d’humidité variables produits par une fontaine ou de courants d’air provoqués par l’effet piston du métro montréalais, jusqu’au design de toits-jardins en béton armé dans un méga-bâtiment des années soixante au centre-ville.

SYN-’s work was recently included in the Actions : what you can do with the city exhibition, presented by the Canadian Centre for Architecture (CCA) from November 26, 2008 to April 19, 2009. « An exploration of how everyday human actions can animate and influence the perception and experience of contemporary cities. Seemingly common activities such as gardening, recycling, playing, and walking are pushed beyond their usual definition by the international architects, artists, and collectives featured in the exhibition. Their experimental interactions with the urban environment show the potential of a new level of participation by city residents. »

Exploring Urban Microclimates was presented by SYN- in early March 2009, as part of the CCA’s Actions Workshops series.

Commissaires / Curators : Giovanna Borasi & Mirko Zardini

http://www.cca-actions.org
http://www.cca.qc.ca/fr/expositions/83-actions-comment-s-approprier-la-ville
http://www.cca.qc.ca/fr/education-et-evenements/419-explorer-les-microclimats-urbains







SYN- participe à la parution récente du manuel URBAN / ACT (2008), édité par l’atelier d’architecture autogérée en collaboration avec le PEPRAV(Plate-forme Européenne de Pratiques et Recherches Alternatives de la Ville). Urban / Act est une présentation d’un vaste réseau européen de pratiques qui agissent sur le territoire urbain comme un lieu de changement politique et de pratique architecturale, introduisant leurs différents projets, outils et approches de travail. Urban / Act situe, cartographie et donne un aperçu de ces pratiques urbaines interventionnistes, tel un guide d’«urbanisme do-it-yourself».

SYN-’s work is included in the recent URBAN / ACT publication (2008), a presentation of a European wide network of practices who act within the urban field as a place for political change and architectural practice, introducing their different projects, tools and methods. The compilation of practices results from numerous pan European workshops, and has recently been published in book form by atelier d’architecture autogérée. The Urban / Act book not only locates and maps the activities of numerous practices, but is structured as a manual to allow insight into the methods of interventionist urban practice, like a user guide to “do-it-yourself urbanism”.

Document téléchargeable gratuitement en format PDF / For a free downloadable PDF version :
http://peprav.net/tool/spip.php?rubrique30

SYN_Hypoinsert4_08

Au carrefour de logiques multiples et souvent contradictoires, la matière urbaine actuelle évolue selon des patrons de plus en plus difficiles à saisir. SYN- explore cette condition d’indétermination comme une occasion d’action, de recherche et de réflexion. Les premières explorations piétonnières que nous avons effectuées dans le territoire visé par Espace mobile – une zone incluant notamment le futur Quartier des spectacles – ont révélé une situation urbaine hétérogène et socialement complexe. Devant l’imminence de transformations susceptibles d’affecter une part importante de la vie sociale et de l’identité de ce territoire associé historiquement au « Red Light », notre investigation vise à observer la condition urbaine existante et son développement potentiel. Nous porterons attention aux incidences de ce développement du spectaculaire sur le droit de cité de ses occupants et réfléchirons à la nécessité de préserver l’actuelle diversité qui caractérise le secteur. Il s’agira d’expérimenter ce patrimoine vivant au moyen d’une action – avec une table de billard mobile – soulignant l’intensité circonstancielle et les possibilités de brassage social, d’usages et de micro-urbanité que le quartier recèle.

At the intersection of many often contradictory trains of thought, the urban environment is evolving along lines that are increasingly difficult to grasp. SYN- embraces this condition of indeterminacy as an opportunity for action, research and reflection. Our first explorations on foot in the territory contemplated by Mobile Space—an area that includes the future Quartier des spectacles—revealed a heterogeneous, socially complex urban context. In the face of imminent transformations with potential impacts on a significant slice of the life and identity of this territory with historical resonance as Montréal’s red-light district, our investigation will build on the multiple potential of the existing urban condition. We will reflect upon incidences of this entertainment-focused development on the established privileges of the current occupants, and on the desirable cohabitation of the differences that make this neighbourhood unique. This will be attempted through experimentation via actions – using a mobile billiard table – that emphasize the circumstantial intensity and opportunities for social mixity, usages and micro-urbanity inherent in that heritage.

Espace Mobile, Centre de l’imagerie contemporaine Vox, du 5 avril au 31 mai 2008, commissaires : Marie-Josée Jean et Patrice Loubier

http://www.voxphoto.com/expositions/espace_mobile/espacemobile.htm

VOX-journalMobilesHoriz2SYN_Photoreperage1