Archive

Expositions / Exhibitions

PA_Sports_Playground[1]Hypoinsertions3_P2

L’intervention Hypothèses d’insertions III  de SYN- a été présentée au Pavillon de l’Arsenal à Paris dans le cadre de l’exposition Sports – Portrait d’une métropole  conçue par les commissaires Thierry Mandoul et NP2F. Un texte de Luc Lévesque relatant l’expérimentation des trois premiers volets d’Hypothèses d’insertions (Gatineau, Montréal, Paris) a été publié dans le catalogue de l’exposition.

The intervention Hypothèses d’insertions III  by SYN- has been presented at the Pavillon de l’Arsenal in Paris in the exhibition Sports – Portrait d’une métropole curated by Thierry Mandoul and NP2F. A text by Luc Lévesque about the three first experiments of Hypothèses d’insertions (Gatineau, Montréal, Paris) has been published in the catalogue of the exhibition.

Advertisements

Hypoamarrages_P5
lartsetrameenville

SYN- (Montréal, Canada), Acapulco (Québec, Canada), Myriam Lambert (Québec, Canada), Charles-Frédérick Ouellet (Québec, Canada)

L’art se trame en ville

Commissaire invitée : Anne-Sophie Blanchet

L’Arrondissement de Sainte-Foy–Sillery–Cap-Rouge s’associe à la septième édition de Manif d’art – La biennale de Québec, en présentant à la Maison Hamel-Bruneau l’exposition collective L’art se trame en ville. La commissaire invitée, Anne?Sophie Blanchet, évoque la thématique centrale de la biennale – la résistance – en s’intéressant aux processus par lesquels des artistes créent et entretiennent ce que l’on pourrait appeler des réseaux de résistance dans la cité.   La ville est un réseau physique, tangible, formé de routes, de ponts, de feux de circulation… Elle est également un flux d’hommes, de femmes et de machines qui, chaque jour, la sillonnent de part en part. La ville apparait alors comme une trame à la fois urbaine et humaine où s’entremêlent des enjeux politiques, économiques et sociaux. À l’aide de médiums aussi variés que la photographie, l’installation, la performance et la vidéo, les artistes réunis dans cette exposition explorent les différentes facettes de la réalité des citadins afin de créer des liens entre le réel et l’imaginaire, entre la ville telle qu’elle est et telle qu’elle pourrait être.

Du 9 avril au 15 juin 2014, dans le cadre de la Manif d’art 7 / Biennale de Québec, Résistance – Et puis, nous avons construit de nouvelles formes, http://www.manifdart.org

Photo : Hypothèses d’amarrages, Site de l’aéroport Dorval-Trudeau, Guy L’Heureux

nome do projeto
Actions: What You Can Do With the City, Canadian Centre for Architecture,
installation view at the X Architecture Biennale in
São Paulo  © Leonardo Finotti

The CCA exhibition Actions: What You Can Do With the City travels to Brazil for presentation at the Architecture Biennial in São Paulo.

The exhibition gathers actions that reinvent our daily lives and reoccupy urban space with new uses. We concentrate on walking, playing, recycling, and gardening. Walking means re-establishing social relationships. Gardening, as a new form of production, means caring for the urban ground. Recycling means thinking about our society’s waste. Redefining these actions provides a springboard for imagining our cities along different lines. Playing means taking possession of the physical and social city in creative ways. The goal is finding within these actions the tools for introducing new priorities into society.

Now celebrating its 10th incarnation the Biennale is this year reflecting on the contemporary city and incorporates the urban question in its own structure. The choice of sites that make up the network of the Biennial follows two basic criteria: the quality of the spaces in the relationship between architecture and usage, and their historical meanings, symbolic and cultural importance to the city. Actions: What You can Do with the City will be hosted at the Centro Cultural São Paulo.

ABCMTL_2272

Un atlas. Un bricolage. Une collection de stratégies et d’éléments variés permettant de comprendre Montréal. ABC : MTL est un abécédaire urbain et une initiative de source ouverte du CCA qui cartographie la ville contemporaine de diverses façons, à partir de différentes techniques.

À partir du 13 novembre 2012.

http://www.cca.qc.ca/fr/expositions/1834-abc-mtl


HYPERBÂTIMENT / HYPERBUILDING

La «ville intérieure» ou «souterraine» de Montréal constitue aujourd’hui l’un des réseaux piétonniers intérieurs les plus développés du monde, avec plus de 30 km de parcours. Si l’expérience que l’on a de ce réseau peut sembler banale au premier abord, c’est que l’impressionnante masse d’espaces et d’activités qu’il représente demeure difficile à imaginer dans sa totalité. En parallèle à la « ville du dehors», nous suggérons ici d’envisager le principal segment de la «ville intérieure» comme un «hyperbâtiment»; mégastructure à la fois ordinaire et prodigieuse, rendue presque imperceptible tant elle s’est greffée mimétiquement à la vie quotidienne montréalaise. Caractérisé par des facteurs d’évolution divers, cet «hyperbâtiment» aurait ses places publiques, ses terrains vagues, ses panoramas grandioses, ses oasis, ses atmosphères contrôlées, ses zones interdites, ses plaisirs synthétiques, ses surprises et paradoxes, et bien d’autres choses encore. C’est une géographie artificielle, faite de rythmes, d’espaces et d’usages variés, qui s’offre potentiellement à la découverte, à l’expérience et à l’activation.

SYN_ABC_2252

 

URBANITÉS INATTENDUES
Evénements construits et appropriations de l’espace urbain
5 mars –28 mai 2011

Exposition réalisée et présentée par l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Toulouse en partenariat avec l’AERA, avec l ‘aimable collaboration du Centre Canadien d’Architecture (CCA), Montréal

Commissaire scientifique : Enrico Chapel, architecte, enseignant.

Avec l’Atelier d’Architecture Autogérée, Bruit du Frigo, Coloco, Ctrl + Z, Le Cabanon Vertical, Didattica, Encore Heureux, Exyzt, Muf, Raumlabor, Recetas Urbanas, SYN-atelier d’exploration urbaine, Urban Repair Squad, J. Graham et T. Jusczyk, J.P. Ganem, Mossop + Michaels architects, G. Lang, Work ac, Office for Unsolicited Architecture (OUA), M. Rakowitz, Playspace Foundation.


L’exposition présente un choix de situations urbaines qui se définissent à la croisée de l’architecture, de l’art et du politique : constructions provisoires et réversibles, installations ou scènes artistiques, dispositifs participatifs, jardins, espaces de jeu, habitats spontanés… qui se construisent ou « s’auto-construisent » suivant des démarches de bricolage, de low-tech et de ready-made.

L’objectif est de questionner leur valeur d’usage et leur valeur symbolique. Jusqu’à quel point ces diverses situations constructives favorisent-elles une appropriation de l’espace urbain et une participation non programmée au devenir des villes contemporaines ?

 

SYN- participe à l’exposition Actions : Comment s’approprier la ville, présentée par le Centre Canadien d’Architecture à la Graham Foundation for the Advanced Studies in the Fine Arts, à Chicago (É.-U.), du 16 octobre 2009 au 13 mars 2010.

SYN-‘s work is included in the Actions : what you can do with the city, presented by the Centre Canadien for Architecture at the Graham Foundation for Advanced Studies in the Fine Arts from October 16, 2009 to March 13, 2009.